GC Amicitia Zurich remporte la Coupe suisse de handball

Le GC Amicitia Zurich a remporté la finale de la Coupe suisse de handball en s'imposant face au Pfadi Winterthur, 30-28 après prolongation. Pour le club zurichois, il s'agit du premier titre de coupe depuis la fusion du GC et du ZMC Amicitia en 2009.

Pour Petr Hrachovec, l'entraîneur principal de l'équipe : « Il était important que nous restions calmes, notamment dans les phases critiques, et que nous nous en tenions à notre plan. »

Selon Andreas Schenk, Conseiller en investissement - Athletes Wealth Advisory Desk : « Il est remarquable de voir ce que cette équipe est capable de faire, malgré les blessures et les ressources limitées. Ils démontrent qu'avec le travail d'équipe, la volonté et la discipline, tout est possible. Nous, de PLEION, sommes fiers d'être leur partenaire. »

Les deux équipes pourraient également se rencontrer en finale des play-offs de la ligue, si elles remportent toutes deux la série de demi-finales à venir.

Nous sommes fiers d'être les sponsors de cette équipe incroyable et nous les félicitons pour ce succès.

Nous leur souhaitons le meilleur pour les demi-finales.

Cliquez ici pour lire le communiqué (en allemand) de GC Amicitia Zurich.

GC Amicitia - Swiss Handball Cup winners

GC Amicitia - Swiss Handball Cup winners - PLEION

 

PLEION logo

 

Naissance d’un nouveau leader parmi les gestionnaires de fortune suisses :
PLEION et PROBUS annoncent leur fusion.

Partageant les mêmes valeurs et parfaitement complémentaires, PLEION et PROBUS viennent de déposer une requête en autorisation pour leur projet de fusion qui amènera le Groupe indépendant nouvellement constitué à près de CHF 4 mds d’avoirs sous gestion et 200 employés dans le monde, dont 60 en Suisse. Patrick Héritier, actuellement CEO de PLEION, prendra la direction de la nouvelle entité de gestion en Suisse sous réserve de l’autorisation de la FINMA.

Lorsque les deux fondateurs et actionnaires principaux de PLEION et PROBUS se sont rencontrés pour la première fois en 2018, il s’agissait d’une simple discussion autour d’une opportunité tactique à Monaco. Mais Antoine Darioli (PLEION) et Georges de Preux (PROBUS) se sont immédiatement découverts des valeurs communes et la même intuition concernant l’exceptionnelle complémentarité entre leurs sociétés et le potentiel avenir commun.

S’appuyant chacune sur quatre décennies d’expérience de gestion de fortune (création en 1980 pour PLEION, 1984 pour PROBUS), les deux sociétés ont bâti de véritables pôles de compétences complémentaires. Une très grande proximité avec ses clients basés en Suisse pour PLEION grâce à ses six bureaux helvétiques, une forte expertise sur certaines classes d’actifs, une infrastructure IT et un développement en interne d’applications propriétaires. De son côté PROBUS s’est développée à l’international avec outre son siège à Genève, des entités à Dubaï, Moscou et Bangkok, une expertise avérée sur les marchés émergents, la gestion de fonds et la structuration privée (trusts, planification successorale). Entre excellence (PLEION en grec) et intégrité (PROBUS en latin), les clients du nouveau Groupe bénéficieront dès la première heure d’une palette de solutions d’investissements éprouvée, efficiente et à large spectre.

Pour porter cette vision, la holding historique du groupe PROBUS deviendra la société faitière des deux groupes et en rassemblera les entités au niveau mondial dont en Suisse la société de gestion PLEION SA (appelée à absorber Probus Compagnie S.A. sous réserve de l’autorisation FINMA), la société de conseil Probus Advisory S.A. et la société Probus Trustees S.A. Elle aura quatre actionnaires principaux ; Georges de Preux et Bernard Bonvin, issus de PROBUS, et Antoine Darioli et Patrick Héritier, provenant de PLEION, et sera administrée par un collège représenté par ces derniers et dont la fonction essentielle sera d’encadrer les orientations et le développement du futur Groupe en Suisse et à l’étranger.

Ce rapprochement d’égal à égal assurera ainsi au nouveau Groupe les meilleures chances de succès, dans un cadre réglementé.

Le rapprochement entre PLEION et PROBUS, avec près de 4mds communs d’actifs sous gestion, donnera naissance à un nouveau leader de la gestion de fortune tant en Suisse qu’à l’international.

La transaction reste soumise à l’autorisation préalable de la FINMA et d’autres autorités compétentes.

 

À propos de la nouvelle entité :

L’ensemble des sociétés du Groupe sera réuni sous la holding actuelle suisse Probus Holding SA, tandis que la société de gestion de fortune Probus Compagnie SA sera intégrée à PLEION SA par fusion. Fort de plus de 200 collaborateurs dont 60 en Suisse, le Groupe disposera de six bureaux en Suisse à Genève, Berne, Nyon, Sion, Verbier et Zurich, ainsi que d’une large présence internationale à Bangkok, Dubaï, Luxembourg, l'île Maurice, Monaco et Moscou par le biais de différentes entités. Avec près de CHF 4 mds d’actifs sous gestion, le Groupe s’inscrit comme un nouveau leader de la gestion de patrimoine en Suisse et à l’international.

Depuis le 1er février 2021, PLEION dispose d’un bureau à Verbier afin de continuer à construire une relation de proximité avec sa clientèle en Suisse. Celle-ci est une priorité pour le Groupe et représente plus de la moitié des actifs sous gestion (2mds CHF). Avec des bureaux suisses à Genève, Berne, Nyon, Sion, Zurich et désormais Verbier, PLEION est certainement le gérant de fortune indépendant présent dans le plus grand nombre de cantons, contribuant ainsi à son positionnement unique.

PLEION-SA---Verbier---1

 Serge Dorsaz, Carine Perraudin et Patrick Héritier 

Fondée à Genève il y a plus de 40 ans, PLEION a connu récemment une phase de croissance géographique internationale (Monaco en 2018) mais également nationale (Berne et Zurich en 2019). Le bureau de Verbier s’inscrit dans la continuité de cette stratégie de développement.
« Même si la pandémie a changé notre façon de travailler en développant les relations virtuelles avec nos clients, nous sommes persuadés qu’une présence physique est indispensable pour les servir au mieux et maintenir une relation de confiance avec eux », déclare Patrick Héritier, CEO du Groupe.

En s’installant dans les anciens bureaux de la banque Landolt & Co en plein centre du village (Rue du Centre sportif 22, 1936 Verbier), PLEION a voulu donner une visibilité de choix à son nouveau bureau. Pour diriger ce bureau, PLEION a fait appel à une pointure de la gestion de fortune valaisanne, Serge Dorsaz, épaulé de Carine Perraudin, tous deux ex. Banque Cantonale du Valais et Bruellan. Etablis depuis plus de 10 ans dans la « Meilleure station de ski de Suisse » (selon le classement des World Ski Awards de 2018), ils connaissent parfaitement cette clientèle HNW exigeante et pourront désormais leur faire bénéficier de toutes les ressources du Groupe PLEION (expertise de gestion sur toutes les classes d’actifs, consolidation, ou encore services de Family Office).

 

Chers clients, chers amis,

Cette année, PLEION SA célèbre ses 40 années d’existence. Que de chemin parcouru ensemble !

En 1980, l’informatique en était à ses balbutiements, le Rideau de Fer divisait encore le monde, la Chine n’était que la 12e puissance économique mondiale, la Terre comptait 4 milliards d’habitants... mais pas encore Roger Federer. C’est dans ce monde qui semble si éloigné que les fondateurs visionnaires de Plurigestion SA posèrent les jalons de ce qui allait devenir plus tard PLEION SA, l’un des acteurs majeurs de la gestion de fortune en Suisse.

La Société traversa 4 décennies avec succès, guidée par une culture centrée sur les clients, par des valeurs phares telles que l’intégrité, la confiance, l’excellence, la passion et par de fortes convictions.

Nous avons par exemple décidé il y a 10 ans de développer notre propre logiciel de gestion de portefeuille, Top Invest, allant à l’encontre de la tendance d’externaliser ce service. Pour nous, il était primordial de conserver le développement de cet outil, au cœur de la relation avec nos clients, afin de pouvoir répondre avec agilité et efficacité à leurs besoins.

Par ailleurs, contrairement à la plupart des gérants indépendants, nous avons fait le choix l’année dernière d’être régulés directement par la FINMA, l’autorité suisse de surveillance des marchés financiers. Cela implique pour nous davantage de discipline en ce qui concerne la conformité et la gouvernance, et nous sommes convaincus que c'est pour vous l'assurance de notre professionnalisme.

En 40 ans, PLEION SA a considérablement grandi et compte désormais plus d’une quarantaine de collaborateurs en Suisse, répartis entre les bureaux de Genève, Nyon, Sion, Berne et Zurich. S’appuyant sur ce savoir-faire suisse historique, notre Groupe possède également des compétences multidisciplinaires et internationales notamment grâce à une implantation à Monaco, à l’île Maurice et bientôt au Luxembourg.

Grandir n’a toutefois jamais été une finalité en soi ; c’est un moyen d’étendre notre gamme de services et de solutions. De devenir meilleur, le sens étymologique grec de notre nom PLEION. Ainsi, nous continuerons d’apporter des compétences complémentaires, nous renforcerons nos partenariats, nous en développerons de nouveaux, afin de toujours mieux vous servir.

Au nom de tous les collaborateurs de PLEION SA, qui chaque jour s’efforcent de mériter votre confiance, nous vous remercions du fond du cœur de vous compter parmi nos clients.

 

Marc Wagner                                       Patrick Héritier
Chairman                                              Chief Executive Officer

 

The different asset classes are relatively well valued or expensive.

Where should we invest? Which asset class, region or sector should we overweight or underweight? Economists and strategists have many valid arguments about whether they see the glass as half-empty or half-full.

China is a good example. I meet many asset managers who tell me to avoid China at all costs – trade war with the US, currency under pressure, etc. However, I meet the same amount of managers who see China as a prime region to invest in – 6% growing GDP, shift from industrial export to inland services, and so on.

As CIO, it is sometimes difficult to be strongly underweight or overweight when these choices make a significant difference towards the future performance of our portfolios.

In this context, instead of affixing to a benchmark, which has been effective ever since the massive intervention of central banks, we seek alpha from macro managers whose playing field is the same as ours: liquid assets, stocks, bonds, currencies, etc.

To avoid only choosing one or two managers who are doing well, we diversify between eight and 12 different macro discretionary managers.

 

Historical highs

We have invested in the Picard Angst Strategic Allocation fund, which selects balanced managers who have above- average past performances and the ability to return to their historical highs after a market correction.

This is mainly due to their willingness to manage their portfolio in terms of profit and loss rather than relative to a benchmark, since they use the 50/50 benchmark for informational purposes rather than for generating ideas or risks.

During the fund selection process, it was interesting to note that very few balanced funds had returned to their highest levels.

Even if we manage our portfolios dynamically and our clients have real-time access to their performances, our target is to invest over the long term and for future generations.

This type of strategy has led us to realise that well-recognised products from well- established banks have had a return of 2% per year over the past 12 years versus the 4% return of the benchmark, while asset managers could get around 5-6% over the same period.

The difference appears when markets become particularly volatile.

Central bankers and politicians remain creative and interventionist, but their reserves are decreasing. Constant negative interest rates are unsustainable over the long term.

A readjustment is expected over the next two or three years. So, investing in a fund of funds, the managers of which have a different view of the future but have the desire to preserve capital, makes sense today.

 

This article was originally published in the November issue of the Citywire Switzerland magazine with the contribution of Mr. Benoît Derwael .

PLEION nomme Sandro Steiner comme responsable de son nouveau bureau de Zurich, a appris finews.com. Le banquier privé a passé les six dernières années à diriger un bureau UBS pour les clients UHNW ayant le statut fiscal de non-domicilié des marchés émergents au Royaume-Uni.

Steiner a également mis en place un service pour les résidents internationaux pour UBS, et s'occupent des clients qui se déplacent dans un autre pays. Son engagement, qui a pris effet le 1er novembre, intervient un mois après que PLEION ait engagé Mark Staudenmann comme responsable adjoint de son bureau de Zurich.

Staudenmann a passé 26 ans chez UBS, où il a récemment été conseiller principal auprès d’une clientèle asiatique. Il a également dirigé, pendant plusieurs années, le bureau international d’UBS à Hong Kong. PLEION a confirmé ses deux recrutements.

Des objectifs ambitieux

Le CEO, Patrick Héritier, a ouvert le bureau de PLEION à Zurich le mois dernier, dans le but de se focaliser sur les clients suisses et internationaux, en particulier en provenance d'Asie, a-t-il déclaré à finews.com. Le nouveau bureau est une tentative de hausser les actifs de PLEION de la Suisse alémanique à plus d'un milliard de dollars.

Le gestionnaire de fortune indépendant genevois est l'un des nombreux acteurs à la recherche de croissance à Zurich – Mirabaud, Lombard Odier et Pictet ont également renforcé leurs rangs récemment. PLEION envisage également de conclure des transactions pour renforcer sa base d'actifs de 1,5 milliard de dollars, comme l'a indiqué finews.com en avril.

PLEION ouvre un bureau à Zurich pour se concentrer sur les clients suisses et internationaux, en particulier en Asie, a déclaré le CEO Patrick Héritier à finews.com. L’ouverture du nouveau bureau fait partie de la stratégie de faire grandir les actifs de PLEION en Suisse alémanique à plus d'un milliard de dollars.

Le gérant de fortune genevois indépendant est l'un des nombreux à rechercher la croissance en débordant du « roesti ditch », une frontière imaginaire mais hautement symbolique entre les régions suisses alémaniques et francophones. PLEION cherche également à renforcer sa base d'actifs de 1,5 milliard de dollars, comme l'a rapporté finews.com en avril.

Embauche d’un ancien d'UBS

Héritier a déclaré qu'il avait déjà engagé deux personnes à Zurich et qu'il cherchait à en ajouter d'autres. « Le partage de notre vision et l'adéquation culturelle sont des éléments clés de notre processus d'embauche », a déclaré M. Heritier. Le mois dernier, Marc Wagner, banquier d’UBS de longue date auprès des clients UHNW, a rejoint le conseil d'administration pour aider à la mise en œuvre de la stratégie en Suisse alémanique.

« Notre plan sur cinq ans est d'avoir une opération similaire dans la région germanophone comme nous avons fait en région francophone », a déclaré M. Héritier. « Nous avons l'intention de nous développer, et étant donné l'intérêt que nous voyons sur le marché, nous pourrions être plus rapides que prévu initialement ».

 

Genève, mars 2019

 

En ce début d’année 2019, c’est avec une grande motivation et beaucoup de fierté que nous vous informons de l’évolution et des développements majeurs de notre société.

Le monde d’aujourd’hui vit de rapides et profonds changements qui requièrent de notre part une grande faculté d’adaptation. Ainsi, nous nous concentrons sur la modernisation des différentes activités du groupe et sur la globalisation de nos services.

Concrètement, nous avons pris les mesures suivantes :

Pour chapeauter l’ensemble de nos différentes activités, nous avons uniformisé notre identité en créant la marque PLEION. De cette manière, nous serons présents à travers le monde sous une seule et même appellation. PLEION signifie « excellence » en grec et est le symbole de notre proximité avec notre clientèle.

Afin de renforcer notre positionnement stratégique international et nous rapprocher de nos clients, nous avons créé une société à Monaco et ouvert une succursale à Berne.

Dans le secteur des investissements, en nous assurant la collaboration de Monsieur Benoît Derwael comme CIO, nous bénéficions maintenant d’une excellente et indiscutable expertise qui nous permettra d’agir internationalement.

L’ensemble des mesures prises doit nous permettre d’améliorer encore nos performances et partant de contribuer à notre succès commun.

Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez et nous considérons comme un privilège que de pouvoir travailler pour vous.

 

Patrick Héritier

Chief Executive Officer

Les bureaux de PLEION SAM à Monaco ont été ouverts le 11.1.2019. PLEION compte parmi les leaders de la gestion de fortune en Suisse et dispose d’une présence internationale employant globalement 160 personnes, dont 60 dans la gestion d’actifs. PLEION est désormais active en Principauté de Monaco avec une équipe de 10 personnes cumulant de très nombreuses années d'expérience dans le domaine de la gestion de fortune.

Patrick Héritier, CEO de PLEION SA : " Nous sommes fiers d'avoir ouvert une succursale à Monaco pour renforcer notre croissance. Cette expansion internationale est très importante pour nous car elle nous permet d’offrir une présence locale et de nouvelles alternatives à notre clientèle. Le savoir-faire et l'expertise de l'équipe renforceront également l'ensemble de nos activités."

Envoyez-nous vos questions :

info@pleion.ch

A partir du 17.1.2019, PLEION SA ouvre une succursale à Berne. PLEION compte parmi les leaders de la gestion de fortune en Suisse Romande et dispose d’une présence internationale employant globalement 160 personnes, dont 60 dans la gestion d’actifs. La succursale de Berne sera active avec 2 collaborateurs et est étroitement liée au siège à Genève. L'agence sera dirigée par Roger von Rotz et Patrick Héritier.

Patrick Héritier, CEO de PLEION SA :.« Etant présent essentiellement en Suisse Romande, notre stratégie est de développer notre groupe en Suisse-Allemande. L’ouverture de cette première succursale à Berne est un premier pas dans ce sens et nous en sommes très heureux ».

 

Envoyez-nous vos questions :

info@pleion.ch

 

PLEION SA

Rue François-Bonivard 12, 1201 Genève
t +41 22 906 81 81, f +41 22 906 81 82

Rue du Centre Sportif 22, 1936 Verbier
t +41 27 329 06 83

Chemin du Midi 8, 1260 Nyon
t +41 22 906 81 50, f +41 22 906 81 51

Schauplatzgasse 9, 3011 Berne
t +41 58 404 29 41

Seidengasse 13, 8001 Zurich
t +41 43 322 15 80

Rue Pré-Fleuri 5, 1950 Sion
t +41 27 329 00 30, f +41 27 329 00 32

info@pleion.ch           www.pleion.ch

Termes et conditions | Informations sur nos services financiers | Sitemap © 2022, PLEION SA (Member of PROBUS  PLEION Group)

menu